Le plus beau moment pour exprimer quelque chose, pour sûr, c'est lorsque l'on n'a rien à dire! A la manière de la pensée, je dirais que les mots sont plus beaux lorsqu'ils ne veulent rien dire...ceci dit, il n'en reste pas moins vrai que le plaisir de l'expression tient en bien autre choses qu'en ce sens prétendument profond qu'on voudrait lui conférer…

Ceci dit, je n'ai pas dit mon dernier mot...
Cela va mot sans dire, tu ne me diras rien!
Ce n'est pas faute de non-dits mais
Penses-tu ce que tu dis? Dis-tu ce que tu penses?
Et puisqu'il ne faut jamais dire jamais,
A jamais je tairai ce qui ne peut être dit
Et demain, qui sait, on ignorera les on-dit
Et tu me reviendras, nous nous retiendrons...hein, dis?

Penser pour ne rien dire? Dire ce que l'on ne pense pas? Ne pas penser pour avoir quelque chose à dire? Dire ce qu'on ne dira plus à qui ne le pensera pas? Penser à dire ce que l'on n'a pas dit en pensée?

Peter Pan

Je sais pas vous, mais moi, je vais vous dire: je prends ma journée pour y penser…!

Hier encore, j'écrivais quelques mots désuets qui, sans se vanter d'être charismatiques et ténébreux, me rappelèrent l'élégance d'écrire sans d'autre sens que celui de l'envie…

Nous n'avons plus rien à nous dire