Coucou tout le monde!

Eh oui, comme dirait l'autre (ou même quelques autres), I'm back... sur ce blog!
Difficile, dirait-on, de trouver le temps d'écrire!
Enfin, j'avoue, c'est vrai, maintenir ce blog n'est pas ma première préoccupation en ce moment!
Mais bon, ce n'est pas une raison pour le laisser en friche trop longtemps non plus, hein! :-)

Donc, cet aprem, comme il fait bien dégueu dehors, et que je suis un peu moins barbouillée qu'hier donc un peu plus en état d'aligner deux idées successives... Je me suis installée devant mon PC!
Et même si, entre une comm' boulot à rédiger, des exercices de Ndls à faire, ma revue de fin d'année (hihi, j'adore le dire comme ça!) à compléter, une réflexion profonde sur la question:" vais-je participer à un jeu, sachant que rentrer d'Ottignies en pleine nuit, je sais pas comment je m'arrangerais..." (;-) ), et deux ou trois autres bricoles, c'est finalement l'écrivage de billet qui l'a emporté! :-)

Alors, question subsidiaire : vu le titre de ce billet, de quoi que je vais parler, à votre n'avis?
Bon, un indice, je n'aurais p'têt' pas dû l'orthographier comme ça!...
Vous me suivez?
Oui? Bravo, z'êtes aussi tordus que moi!
Non? Pas grave, vous comprendrez plus loin!

Billet belgo politique, donc, eh oui, il me semble que ça faisait longtemps!
Il faut dire que par rapport à la crise financière, aux élections américaines, au Congo, aux déchirures du PS français, la politique belge ne fait plus trop les unes pour l'instant.
Pourtant... Vous vous souvenez qu'on vote en juin 2009? (même que si j'ai bien capté va falloir changer la date du doudou à cause de ça, franchement, ils exagèrent, on pourrait plutôt décaler les élections, non? Comment ça, les européennes, c'est partout la même date? Ben et alors, ils changent partout, c'est pas grave, si? :-) )

Bref, si vous aviez réussi à oublier qu'il y avait aussi des régionales dans moins d'un an, il semblerait que ça se réveille pour vous le rappeler!
Eh oui, la semaine dernière, Didjier - enfin, le MR, quoi - lançait officiellement sa campagne pour les régionales de 2009.
Bon, en même temps, ça doit faire la 4ème ou 5ème fois que je comprends que le MR lance la campagne (mais bon, il y a dû y avoirun lancement de la réflexion pour la campagne, puis un lancement pour la constitution des groupes de préparation, puis un lancement de la rédaction du programme, etc, etc, non?), alors, est-ce que ça va vraiment changer les choses? :-)
N'empêche, il me semble avoir compris que cette fois, c'était officiel!
Donc, ça y est, à partir de maintenant, les petites phrases cyniques et autres attaques personnelles de Mister Reynders à l'égard des autres pourront être prises comme des armes de campagne (alors qu'avant, c'était juste des expressions de sa gentillesse naturelle, n'est-ce pas!) :-)

Etrangement, j'ai cru entendre (ou lire, je ne sais plus) des appels du pied plus ou moins discrets du Didjier aux Ecolos... Bah en même temps, s'il démolit CDh et PS, comme le MR ne fera pas 50% des voix en Wallonie et à Bruxelles, faut bien ménager un parti, non?
En tout cas, Reynders verrait donc des convergences entre "son" programme et celui des verts sur certains points autour de l'emploi et l'environnement, si ma mémoire est bonne.
Ben voyons! Enfin vu les derniers sondages assez prometteurs pour les écolos, il a pas tort d'essayer, hein!
On compte juste sur Isa et Jean-Mi pour ne pas être dupes et rester sur leur ligne de programme sans se rapprocher d'aucun parti, et on verra au moment des résultats, je pense que ce sera le plus sage et le plus efficace, non?

Donc, le MR rentre en campagne, et attaque le PS... Rien de neuf.
Il sort les griffes à Huy après Charleroi, rien d'étonnant.
Par contre, cette fois, voilà Elio qui se lance et riposte de façon très virulante (cfr cet article du Soir)
Quoi, après 2007, il a juré qu'on ne l'y reprendrait plus, et qu'il répondrait désormais au MR sur le même ton?
Dans ce cas, on n'est pas sorti de l'auberge, et les prochains mois s'annoncent encore au ras des pâquerettes.
Quoi qu'en dise Laurette ! (tiens ça rime!).
Je ne sais pas si vous avez regardé "le 7ème jour" ce midi, mais l'invitée était Laurette Onkelinx. Elle est marrante en interview comme ça, vous trouvez pas? Bon, elle n'a pas la franchise d'Isabelle Durant (ou de Javaux la fois où il a sorti que les écolos s'y étaient pris comme des manches sur je ne sais plus quel dossier)... Mais elle est drôle quand elle explique que ça lui arrive de se fâcher très fort aussi(enfin je ne sais plus l'expression qu'elle a utilisée, mais ça m'a fait sourire!)...
Bref, donc, selon elle, Elio ne contre-attaque pas sur le bac à sable, il ne se laisse juste pas faire parce que le PS ne veut pas être le punching-ball du MR, c'est ça, en gros?
Soit, lisez l'article, tout est dans l'interprétation alors...

Faut dire, que même s'il y a une crise financière, une crise de confiance, une crise économique et la récession qui pointe le bout de son nez, il y en a quand même encore qui arrivent à penser aux régionales comme point de mire, et à trouver que c'est le bon moment pour lancer la campagne... C'est dommage, non?
Enfin, en même temps, c'est vrai que autant la lancer officiellement, puisque dans les faits:
- ça fait un moment que le MR tape sur le bilan du PS et du cdH à la région wallonne
- Et que le PS et le cdH ne sont pas particulièrement dans le "débat d'idées" pour y répondre
- le cdH s'y est déjà mis aussi contre les écolos en annonçant l'apocalypse si on sort du nucléaire (et même si Isabelle Durant prônait le pragmatisme et une gestion non idéologique du dossier, il y a eu des réactions assez musclées aussi côté Ecolo sur ce dossier...)
Bref, dans les faits, on les sent tous en campagne depuis un (bon) moment! (qui a dit 'depuis le 11 juin 2007' ? :-).. ksss... allez, le 12 juin 2007?)
Ah oui, et les tiraillements, tensions et autres compliments entre libéraux du Nord et du Sud, il faut les mettre sur le compte de quoi? Une certaine nervosité de l'Open VLD? (voir cet article du Soir, pas inintéressant, sur les problèmes De Gucht, Open VLD et Open Vld vs MR...)

Et pendant ce temps-là, ou plutôt, dans ce climat-là, qui c'est qui se pointe en Wallonie? Un p'tit nouveau pour ce côté de la frontière linguistique, qui déboule en annonçant la création d'un nouveau parti?
Bingo, Rudy Aernoudt!
(Vous avez compris mon titre? Ben oui, c'est plutôt "quel LiDé?" que j'aurais dû écrire!
Oui, vous avez le droit de lever les yeux au ciel et de soupirer!)

Donc, voilà un flamand qui ose (oh le courageux) tenter le coup côté francophone...
Il faut dire qu'il y a une image a priori positive: il dénonce la mauvaise gouvernance flamande, ce qui lui a valu son poste parce que ce n'était pas apprécié, il dénonce les caricatures sur les transferts d'argent, il n'est pas séparatiste, bref, j'ai l'impression que l'image donnée de lui en Wallonie serait plutôt positive.
En plus, il arrive en chevalier blanc, différent des autres, porteur de renouveau puisque non politicien jusqu'ici, donc pas pourri, forcément, pas contaminé par les dérives, pas usé par le pouvoir. Et avec un message bien sympathique, sur la transparence, la bonne gouvernance, un meilleur service public, une relance de la Wallonie, tout ça...
OK, il est un grand ami de Jean-Marie De Decker, il a écrit toute la partie économique du programme de la LDD, mais il n'est pas d'accord avec la partie 'plus d'indépendance pour la Flandre' du dit programme.
OK, il est populiste, mais il le revendique, et dans le bon sens du terme.

Mouais... En attendant, j'aurais plutôt tendance à dire qu'il est très opportuniste!
Parce que même s'il s'en défend, il a sûrement bien choisi et calculé son moment pour se lancer, et bien choisi où le faire. Avec ses idées, j'aurais quand même plutôt cru qu'il ferait un parti actif aussi bien en Flandre qu'en Wallonie, non?
Et puis... Je ne voudrais pas critiquer tout de suite, hein. Mais je serai curieuse de lire concrètement le programme de ce nouveau parti, LiDé... Car pour l'instant, l'idée, c'est qu'il y a une série de points ou de priorités, mais pas des masses de concret ou de propositions...
Parce que je l'ai écouté, il y a quelque temps, je crois que c'était aussi au 7ème jour (pourtant j'adhère moyen au concept, trop court pour développer les idées, et j'ai parfois du mal avec les 2 journalistes qui animent, et qui ne retournent pas des questions qui s'imposeraient face aux déclarations de certains, enfin bref, c'est pas le sujet)... Donc, j'avais écouté ce que Rudy Aernoudt racontait et proposait, et jusque là en tout cas, c'était plutôt creux.
Enfin, ok, il fait des constatations, mais bon, je pourrais les faire aussi, hein! Alors que c'est pas mon domaine, je ne suis ni économiste, ni juriste... Enfin ça doit être pour ça qu'il se revendique populiste? Parce que le bon peuple pourrait avoir les mêmes conclusions que lui?
Alors, ou bien il va venir avec du mieux derrière, ou bien, il continue là-dessus, et si ça marche, aux élections suivantes, je me lance et je crée un parti aussi!! :-)

En tout cas, si LiDé (pour Libéral Démocrate) n'a pas encore de vrai programme, il a déjà un site.
Et un logo... Si on en croit ce logo, c'est donc un parti majoritairement proche du MR (grandes lettres bleues), avec quand même une bonne touche d'humanisme (nom du site en dessous), un accent d'écolo, et un point (c'est tout) PS...
Un parti d'union nationale, peut-être? (ça n'a pas de nom une alliance bleu-orange-vert-rouge, hein?)

Et côté contenu, pas encore de programme (annoncé pour le 7/2), mais des priorités... Qui demandent donc un certain développement, des détails, voir juste une piste sur le 'comment qu'on compte mettre ça en place', histoire de voir 'en quoi ce comment sera différent du comment des autres partis'... puis j'aime bien moi les gens qui espèrent, d'un coup de baguette magique, imposer des valeurs ou ... faire le bonheur des gens (n'est-ce pas Elio?) :-)
A moins que ce soit ce genre de phrases, justement, qui vont avec la revendication de faire du populisme?
Quelques exemples, en vrac :
- "Enseignement : Valeurs : respect de l’autre" (ok, tout le monde est d'accord, le respect c'est important, mais on change quoi, comment, pour l'instaurer?)
- "Le travail n’est pas une sanction (état d’esprit)" (oui, mais de là à considérer que cette phrase comme une mesure pour stimuler le goût du travail)
- "Mettre en place un corps des fonctionnaires efficace, svelte et bien payé (sans être nommé  à vie)" (là, s'il a la potion magique qui rend les travailleurs efficaces, ça m'intéresse, j'en donnerais bien à certaines personnes... ;-) - si, il doit proposer une potion magique puisqu'il veut faire avec les personnes en place - pas de licenciements secs- et qu'il souligne qu'il y a un problème actuellement)
- "Etat régulateur, fort et svelte : l’état  doit réguler, et ceci d’une façon simple, intelligente, mais pas gaspiller." (il aime bien le mot 'svelte', hein! N'empêche, il n'a pas dit "équilibré" mais c'est un peu ça, non? Et pourtant "équilibre" c'est un mot à la mode, si j'ai bien lu ;-) )
- "La nature a ses droits" (alors ça j'avoue, j'adore, comme mesure pour le développement durable! Enfin, d'une manière générale, ce qui est repris en '"priorités transversales" n'est pas hyper détaillé, c'est le moins qu'on puisse dire!)
- "Refédéraliser et régionaliser" (et avec ça, le premier qui trouve encore que les discussions sur la réforme de l'état ne sont pas simples, hein...!)
- "Arrêter de réfléchir en termes de « deux peuples » (la Belgique n’est  pas un mauvais western ; it is the  economy, stupid)"
(note: je ne dis pas qu'il n'y a que ça dans les priorités, ni que les autres ne sortent pas ce genre de phrases aussi, hein!
J'ai juste voulu creuser un peu si c'était vraiment 'différent'...)

Bon, en tout cas, ça n'avait pas l'air de faire plaisir à Didjier, un parti qui vient prêcher sur ses terres avec le label 'libéral'... Décidément, la campagne s'annonce chaude...
Au détriment "des vrais problèmes des gens" ? :-)
Comme dirait l'autre, "on verra" !!!
Et on verra ce que Aernoudt nous réserve avec son LiDé, et s'il attirera les déçus de tous bords... ou les 'petits' actionnaires Fortis, floués (ou se sentant comme tel) par Reynders et Leterme ...

Ouf! On dirait que ça faisait vraiment longtemps que je n'avais plus fait de point politique, non?
En tout cas, quelle bavarde je fais là franchement... Puis j'deviens sérieuse dans mes billets politiques, ça va pas du tout ça! :-)
Allez, je clôture ici!
Bonne semaine chers lecteurs/lecteuses, et soyez prudents si les routes glissent (enfin, non, les routes, elles bougent pas, donc elles glissent pas non plus, elles sont glissantes...)!

Mary