Coucou tout le monde!

Eh oui, si Patrick Bruel était en panne de mélancolie, moi, je suis un peu en panne d'inspiration pour ce blog en ce moment... C'est bête, hein, mais... j'suis pas inspirée...
Je sais pas, peut-être un peu de fatigue ou d'autres préoccupations qui font que je suis moins à l'affût de l'info ces derniers temps? Ou l'info qui est moins affûtée et prête peu à sourire?

A moins que ce ne soit la météo, et ce fichu 'blue Monday'? (un lundi bleu? C'est la Saint Didier? Enfin, la Saint 'Didjier' Reynders, hein, parce que le Didier auquel je pense, il n'est pas bleu... Et c'est pas trop un saint non plus d'ailleurs ;-) )
Non, mais, sans rire, il parait que ce lundi est la journée la plus déprimante de l'année!
C'est vrai qu'entre le froid, la neige, les trottoirs qui glissent (bêêêêk!) d'il y a 2 semaines, et la brume, l'humidité, le ciel bouché de la semaine passée, il ne fait pas très gai en ce moment...
Mais quand même... Comme on n'est pas prêts de délocaliser le royaume en Andalousie ... Faut bien faire avec!
Et puis, moi, le fait que les fêtes de fin d'année sont passées, ça aurait plutôt tendance à me remonter le moral...
Puis dans 2 semaines ce sont les crêpes! :-)

Donc, au final, que ce soit lundi-blues ou pas, ça ne me déprime pas, et j'ai même plutôt tendance à être de bonne humeur :-)
Par contre, c'est vrai, depuis que Yveke est parti, on dirait que j'ai perdu l'inspiration..
Ouais, enfin, je suis pas sûre que ce soit directement lié, j'vous rassure!
Mais ils font peu de conneries pour le moment non? Enfin, c'est moi original qu'avant, on est dans l'habituel là! (faudrait demander à Perceval et Karadoc, eux au moins "C'est systématiquement débile mais c'est toujours inattendu." - oui je suis toujours un peu dans mon trip Kaamelott moi... Mais j'me soigne. Enfin, non, mais je vous fous la paix!).

Bref... Pour en revenir à nos amis les politiques... Depuis que Yveke a été plus ou moins poussé vers la porte qu'il a donc prise pour une dernière (?) fois, que Inge, décidément fidèle, a décidé de ne plus en être non plus, de ce nouveau gouvernement (ah, c'est beau l'amour la solidarité. N'empêche, je vous avais dit qu'il y avait anguille sous roche entre eux non? Mais si, rappelez-vous, quand Yveke était malade et que j'avais mis Poirot sur l'enquête à propos d'un empoisonnement... Hé bien, sa démission n'est-elle pas un aveu, "mon ami" ?)... depuis tout ça, et le retour de Maertens (inattendu, il est vrai, encore que, je pense que quelqu'un l'avait évoqué parmi mes collègues... ) dans un énième rôle en -eur (ils devraient tenter d'autres finales non? exploratier, médiatiste, je sais pas moi?)...
Qu'avons-nous eu à nous mettre sous la dent?

  • Des chamailleries (ça, c'est pas nouveau!) avant de le former, ce gouvernement, entre vetos et "j'veux pas y aller", entre "je dis que je veux y aller mais je sais qu'on s'y opposera" et "on est ouvert à tout le monde mais uniquement si son nom n'est pas cité dans..."... Pas brillant, tout ça. Un peu déplorable, toutes ces stratégies et ces positionnements pré-électoraux au détriment du bon sens qui voulait qu'en période de récession économique, on - comment, déjà? - n'ajoute pas de KO au chaos, c'est ça? (sinon, pour faire Gainsbourien, "qu'a Cao?", a moins que vous préfériez Annie Cordy, c'est plus chaud?)
    En parlant de ça, j'avais gardé au chaud un article de La Libre qui m'a beaucoup fait rire, un portrait des 'challengers' dont le nom a circulé pour reprendre la main et le gouvernement en mains...
    Savoureux... J'adhère et j'adore le portrait de Didjier... (même si je suis moyennement convaincue sur le fait qu'un journaliste, dans un article d'info et pas d'opinion, puisse se permettre un tel portrait?) --> en tout cas, c'est ici!

  • Un nouveau premier, quand même. De l'inédit, ce n'est plus une nouvelle version débuggée de Yveke (faut croire que l'indicateur de bug a viré au rouge...), c'est mister Hermanneke, le champion de la discrétion.
    Enfin, il parait que ce type a beaucoup d'humour... moi, je ne demande qu'à voir... C'est vrai, c'est important de rire, ça fait du bien à la santé et il parait qu'une fois adulte on ne rit plus assez (remarque au passage, pour ceux qui se demanderaient pourquoi je revendique de ne pas être adulte!)...
    Franchement, il m'inspire pas du tout ce mec. Je l'ai pas encore vu faire de gaffe, pas des masses de déclarations... C'est triste non?
    (euh... ok, fondamentalement, c'est mieux. Mais va falloir que je me creuse pour trouver des trucs à vous racontrer moi!)

  • Des querelles PS-MR. Ben oui. On vote dans même pas 6 mois, alors. Faut pas espérer, hein. Ils se feront pas de cadeaux, plutôt des croche-pattes. Entre Huy et Charleroi pour commencer? C'est malin, pour Sonnet. Surtout si c'est vraiment Ecolo qui a dénoncé. Ils sont pas obligés de jouer là dedans eux pourtant...
    N'empêche, tous les coups risquent d'être permis, comme entre CD&V et Open Vld d'ailleurs... Ca promet des mois constructifs, plein de débats de fond sur les idées, avec un bon coup de pouce et des idées créatives pour faire face à la crise économique, chouette alors!
    A moins qu'on laisse ce genre de questions à des experts...

  • Eh oui, car ce début d'année, c'est de nouveau la saison des experts (à moins que ce ne soit la nouvelle saison des Experts, après Val Duchesse, les Experts - Parlement, c'est ça?)... En tout cas ils sont de retour en force et un peu partout! Dans les 2 commissions 'Fortis and co' (ah, les commissions, voilà qui me rappelle un sketch, tiens! Il est où le bureau de la secrétaire?)... Donc, pour savoir s'il y a eu ingérence du pouvoir politique dans le pouvoir judiciaire autour de Fortis, une commission. Et pour savoir si la gestion de la crise bancaire fut adhoc, une deuxième commission. Avec des experts pour éclairer les parlementaires. Sauf qu'après s'être frittés sur qui allait diriger les commissions et qui serait 1er rapporteur, ils ne sont pas mis d'accord sur les noms des experts si j'ai bien compris?
    Ils n'ont qu'à récupérer ceux qui doivent dire si Fortis a été bradé à BNP Paribas... Y'avait des experts là aussi non?
    Ou ceux du nouveau groupe de 8? Il parait que ce sont aussi des experts, mais des politiques ceux-là, experts en lettres (surtout le B, le H et le V), mais pas en chiffres (puisque les partis qui y sont représentés n'ont pas la majorité en Flandre... cherchez l'erreur...)
    Bref, c'est ze return des experts, on va bientôt nous ressortir les groupes de travail, et hop, on r'commence ...

  • En tout cas, sur BHV, c'est reparti pour un tour de carroussel. Le Parlement wallon, si j'ai bien suivi, a attrapé la floche et gagné le droit de lancer un nouveau conflit d'intérêts. Rebelotte un 'freeze'. Et on va en discuter dans un autre groupe. Sans le gouvernement flamand, mais avec des représentants du CD&V et de l'Open Vld. Et en dehors du dialogue inter-institutionnel dont on ne sait plus très bien s'il existe toujours...
    Et de toute façon Marino a dit qu'il donnait l'absolution aux bourgmestres qui n'organiseraient pas les prochaines élections (européennes uniquement non?) parce que BVH n'est pas scindé (mais uniquement s'ils envoient les non-convocations en flamand, faut pas rire non plus...)

  • Et pendant ce temps-là... Rudy joue à "should I stay or should I go", se demande s'il va rester seul avec son idée - pardon, son LiDé - ou s'il va s'allier au MR, il se fait courtiser un peu, fait de l'humour à deux cents sur les chômeurs qui fait enrager Elio...
    Et Bartounet fait parler de lui comme il peut, en devenant l'homme le plus intelligent du monde (qui se résume donc à la Flandre), en collant des affiches de coqs en Wallonie...

Non mais, franchement, vous voudriez que j'écrive un billet avec ça, moi?
Non, ce soir, je suis en panne d'inspiration...

A bientôt quand même! :-)

Mary