Coucou tout le monde!

Bon, j'ai hésité à prendre la plume ce soir, mais après tout, sans savoir quand j'aurai le temps à nouveau (oh temps à nouveau... C'est du Téléphone ça non?) et vu que ça fait quasi 2 semaines que je n'ai plus rien écrit...
Je m'y mets un peu, mais je ne ferai pas dans les détails ni trop long je pense!

Alors... Vous vous imaginez de quoi que je vais parler, pas vrai?
"Le désordre et la nuit"... pas question d'un film avec Gabin (que je n'ai pas vu!), mais inspiration à chercher du même côté que le titre du billet précédent... (dernier épisode du livre IV pour être précise)
Sauf qu'on est au solstice d'hiver et pas d'été, et que c'est Leterme et pas Lancelot qui s'est réveillé lâché par tout le monde au milieu de son camp! Espérons qu'aucun mystérieux homme en noir ne soit venu lui donner de mauvaises idées de vengeance, à 'notre' Yveke!

Bref, cherchez pas trop le rapport avec l'histoire de l'épisode en question, par contre, certains parlent de chaos (formule de la semaine: "il ne faut pas rajouter du chaos au chaos"), moi, j'ai pris désordre, et comme d'une part on est un peu dans le noir pour la suite, et qu'en plus, ce pauvre Albert y aura passé quelques nuits...
Oh, et puis, "Le désordre et la nuit", ça fait plus classe comme titre de billet que "mais putain qu'est-ce que vous nous avez foutu comme bordel?", non??

Pourtant, il y a 2 semaines, les choses semblaient détendues, non?
Nos ministres et hommes/femmes politiques se lançaient dans l'humour...
Ah, si, je vous jure que j'avais relevé quelques trucs assez marrants, enfin...
Allez, puisqu'on ne va pas broyer du noir pendant tout mon billet, j'vous les signale quand même...

  • D'abord, Krisje était reparti dans les 'conditions du dialogue' inter-institutionnel-communautaire... Là, on se disait que les "vrais problèmes des gens" (oui oui moi aussi elle me gonfle cette phrase... Surtout si Daerden s'occupait de mon "problème principal" du moment, tiens, j'vous dis pas le résultat!!!!!!! Euh... bref!), on se disait, donc, que si le communautaire revenait, c'est que le reste allait mieux... Surtout que c'était presque reparti pour demander des garanties, puis pour ergoter sur le sens des mots... (voir cet article du Soir)... D'ailleurs l'ambiance semblait aussi au beau fixe, avec des tiraillements apparemment, et Krisje qui n'arrive pas à mieux que Yveke (ça, c'était dans la Libre)...
    Réjouissances habituelles, quoi!  On aurait pu se dire que le reste, les autres crises, les vraies, étaient sous contrôle...
  • Annemie Turtelboom ne voulant pas être en reste, déclarait que son grand rêve, c'était de construire un 6ème centre fermé pour les demandeurs d'asile...
    Bon, ok, c'était pour améliorer le confort et humaniser, mais dire ça quand on attend surtout d'elle une circulaire avec des critères clairs de régularisation, c'est faire preuve d'humour, non? (on en parle ici, mais je vous jure que j'ai lu - ils ont peut-être changé le titre depuis- le mot "rêve" associé à ce 6ème centre fermé!)
  • Du coup, au cdH, on y est allé de sa petite note légère et humoristique aussi. C'était à propos du décret 'inscriptions' et de la fin du tirage au sort. Joëlle Milquet demandait... de repartir d'une page blanche!
    Eh oui, là aussi! La page blanche, spécialité belge de l'année? (et celle là aussi vous pensez qu'elle voudra la corriger Joëlle? ;-) ) --> à lire là
  • Bien sûr, Yveke devait aussi se faire remarquer... Il a donc ouvert la séquence 'tendresse' ou carrément 'mamours' avec Nicolas Sarkozy. Une "accolade très poussée"... Franchement, mais il avait bu quoi pour dire un truc pareil? Enfin j'ai pas vu d'images (... quand même... non, mais, c'est de l'info, ce genre de déclarations, si, si!)... Mais on se demande ce qu'il entend par là? (c'est vrai, les flamands sont moins démonstratifs, non? :-) )
    Et De Gucht de rassurer Carlita: ils sont restés dans les limites de la décence! --> à lire par ex par ici!
  • Enfin, et celle-là, c'était vraiment écrit de façon humoristique... Elio nous confie ses problèmes de réveil!
    Eh oui, jeudi dernier, Mister Di Rupo a fait poireauter les journalistes de Matin Première à cause d'une panne de réveil. Et il le raconte sur son blog!!! Amusant!

Bref... Ca semblait léger, l'ambiance, non?
Et là... comme l'écrivait quelqu'un : Bardaf! Voilà que le gouvernement tombe!
Bon... je ne vais pas (pas encore en tout cas) m'étendre sur toute cette affaire... Je ne suis pas sûre d'avoir tout cerné. Et justement, ça m'inquiète. Parce que entre les lettres, les contre-lettres, les rapports, les indices, les suppositions, les pas de preuves juridiques... J'avoue que je m'y perds. Et que je ne comprends donc pas complètement cette montée de fièvre et cette crise politique (dont on se serait quand même bien passés non??), cette unanimité de la presse, ce lynchage direct, cette pression énorme sur le gouvernement et Yveke en particulier.

Attention, je ne suis pas devenue fan de Leterme (enfin du vrai je veux dire ;-) ), et je ne vais pas me mettre à le défendre (puis peut-être que s'il s'était pris d'un peu moins haut on l'aurait moins cherché!).
Et s'il y a eu effectivement des tentatives de pression (pas doués quand même, puisque c'est bien par rapport à la procédure en appel, qu'il y aurait eu des pressions?) c'est intolérable et il fallait une démission.
Mais pourquoi cibler Yveke uniquement? Et Didjier, il est blanc comme neige? Ah oui, mais on ne cite pas le cabinet des finances dans le dernier rapport, celui qui a fait sauter le gouvernement, alors... Ok, il est cité ailleurs, mais on sait plus bien où, parce que c'est complexe et embrouillé tout ça! Et donc, on oublie, c'est moins important parce que c'est pas clair?
Moi, dans ce que j'ai compris pour le moment, ce qui semble sûr, c'est qu'une juge a violé le secret professionnel, que c'est arrivé chez le chef de cabinet de Leterme, et qu'il ne l'a pas dénoncée. Et partant de là... quoi? Pressions, pas pressions, tentatives, de qui, vers qui, comment, avec qui au courant... ? Sincèrement, c'est peut-être moi qui suis crevée, mais j'ai toujours pas compris!

Et puis, quand Lizin, quand même présidente du Sénat, avait envoyé une lettre à une juge,  pour l'influencer, et que là, c'était prouvé, elle s'était juste excusée et basta! (euh je dis pas que c'était bien ni suffisant, absolument pas, je compare les situations, c'est tout!) ... Est-ce que, quand même, dans la situation actuelle, ça n'aurait pas été mieux d'attendre d'avoir fait la clarté sur l'affaire avant de faire tomber le gouvernement?
Et puis (surtout, dirais-je), avait-on besoin de cette crise de confiance de "la population" envers "les politiques"?
Bon sang, on vote dans 6 mois, là! Alors les 'Unes' racoleuses qui renforcent l'image de "tous des pourris au gouvernement, des hors-la-loi qui vont faire pression sur la justice à leurs fins personnelles"... C'était vraiment nécessaire? Comme si la méfiance n'était pas déjà suffisante... Pas sûre non plus que tous les mécontents choisissent de voter blanc... ( (c) Sois belge et tais-toi 2008/2009, pas au mot près mais pas loin je crois...)
Et ça, ça m'inquiète. Au moins autant que de savoir qui a fait pression sur qui...

En tout cas, ce qui est sûr, c'est que Leterme a pris la porte pour la 4ème fois! (et ça n'a pas l'air de sonner des masses pour prendre la relève!)... Pauvre Yveke, il n'a rien compris... Commencer à Pâques pour finir à Noël... Quelle drôle d'idée... Enfin, là, on dirait qu'il en a marre... Il jette l'éponge (sûrement que c'était celle qui avait servi à abreuver le Christ sur la croix, elle était pleine de vinaigre, il était temps qu'il la jette!)...
Il s'occupera de veiller à ce que son nom ne soit pas sali par la commission d'enquête parlementaire qui devrait être mise sur pied...

Et maintenant... ? On vote au fédéral en juin 2009 aussi? Et d'ici là, qui prend les rennes? Herman Van Rompuy? On lance les paris??

Bonne nuit à vous, quand même, chers lecteurs/lectrices!

Mary