Coucou tout le monde!

Vous avez vu comme le temps file?
Comment? Pas plus que d'habitude?
Non, sans doute pas...
Mais je me disais dernièrement que, dans même pas 2 mois, on sera en juin...

Et alors?
Ben dans même pas deux mois, c'est déjà... le doudou! (vous pensiez à autre chose peut-être?)
Eh oui, le dimanche 14 juin, c'est le doudou!
Même que c'est n'importe quoi et que j'espère que le Car d'Or montera quand même la rampe Ste Waudru d'une traite, parce que... le doudou, normalement, c'est à la Trinité. Donc le dimanche après la Pentecôte.
Donc, le 7 juin!

Seulement, voilà, y'a des européens qui connaissent rien aux traditions et au folklore montois, qui ont décidé que le 7 juin, on votait. Et comme on peut pas changer pour la Belgique et prendre une autre date, et qu'en plus les régionales doivent se faire en même temps, et qu'organiser le doudou et les élections le même week end, c'est pas possible... Boum! Doudou décalé d'une semaine!

Eh oui, avouez que vous pensiez bien que c'est à cela que j'allais en venir... dans moins de 2 mois, ce sont les élections!
Et pourtant, je trouve nos élus-futurs élus - candidats étrangement calmes, pas vous?
Bon, mis à part le bourgmestre d'une commune que je ne citerai pas ( ;-) ) qui annonce son traditionnel bal du bourgmestre du... 6 juin avec des affiches un peu plus grandes et surtout, me semble-t-il, un peu plus rose-mauve-amarante que d'habitude, je n'ai pas l'impression d'avoir croisé énormément d'affiches électorales.
Ni entendu beaucoup de mise en avant des idées des différents partis, pas entendu grand chose sur les programmes...
Pourtant en 2007 pour le fédéral, il me semble qu'à 2 mois du scrutin, la campagne battait plus son plein que ça, non?
(aux dernières régionales je sais pas, j'étais encore à l'unif et je suivais ça de beaucoup plus loin!)

Enfin, notez que ce n'est pas un reproche, si nos politiques étaient enfin sortis de la campagne permanente, ce serait une bonne nouvelle!
L'ennui, c'est que je n'ai pas vraiment l'impression que ce silence relatif cache une attention plus grande au reste.
Parce que, c'est moi, ou on a l'impression qu'ils ne font rien au fédéral?
J'en ai déjà parlé je sais bien, et je veux bien croire que c'est de la discrétion et qu'ils travaillent, seulement...
J'aimerais bien savoir sur quoi? Parce que mister Of Rompuy, là, il a beau avoir repris le dossier 'sans-papiers / conditions de régularisation' à Miss Arbre à Tortues (je sais que c'est un mix de langues, mais j'aime bien!) mais il ne l'a pas fait bouger pour autant! (ou alors tellement discrètement que personne ne le sait encore!)

Et sur le budget, c'est toujours 'on verra plus tard'... Ca en devient inquiétant, selon La Libre...
Ou alors, ils négocient en ce moment les mesures qu'ils annonceront le... 8 juin, histoire de ne pas effaroucher l'électeur qui risquerait de reporter sur son vote pour les régions, son mécontentement de mesures impopulaires au fédéral? D'où ce relatif silence? On évite de faire trop de bruit parce qu'on n'a rien de super génial à annoncer?
Allez, courage m'sieurs-dames, peut-être qu'au contraire, ce brave électeur, pas tout à fait idiot, apprécierait que vous preniez vos responsabilités et des mesures pour redresser la barre, quitte à avouer vos erreurs du passé...

Enfin, vous me direz que j'exagère... Il y a quand même eu un joli sujet de support de campagne, non?
Ah, la Californie... C'est une chanson de Julien Clerc, si je ne me trompe pas?
Moi, franchement, je vais me recycler parlementaire. Bosser 35 heures (ou 25h selon les sources à ce que j'ai entendu), pendant, quoi... 10 jours ils sont partis? Ben ça, c'est un chouette horaire! Au soleil aussi. Et dans des hôtels de luxe en plus (enfin, non, le Ritz, c'est plus ce que c'était, puis des chambres à 150 EUR en super-promo, franchement c'est minable, même mon jardinier n'en voudrait pas...)

En même temps, au vu des réactions de certains, faut arrêter de jouer les vierges effarouchées, ce n'est pas nouveau ce genre de voyage. Et ceux, au Parlement, qui ont semblé découvrir le contenu de cette mission aux States, alors qu'ils avaient a priori dû l'approuver, ceux-là ne manquent pas de souffle (comme dirait le roi Arthur - voui, j'essaie de pas glisser trop d'allusions mais je suis pas guérie de mon Kaamelottisage, moi!)...
Puis ils ont sûrement dû déjà participer, dans le passé, à d'autres voyages d'études plutôt touristiques... Faut pas se leurrer, ça se fait bien ailleurs aussi, dans le privé, des séminaires à l'étranger avec une partie 'tourisme'.
Sauf que là, au Parlement, c'est de l'argent public. Puis c'est la crise là quand même, alors ces petites vacances, ça fait mauvais genre...

Du coup, on a eu droit à des réactions pour le moins diverses...
- Des écolos, pas du voyage, qui n'en ont pas trop remis sur le dos des autres, mais quand même un peu (j'aime beaucoup le concept du "voyage" d'étude au Parlement flamand dont je crois avoir entendu parler Marcel Cheron ce midi).
- Un parlementaire MR, Jean-Pierre Dardenne (à ne pas confondre avec les Daerden - et qui n'a pas eu de palme à Cannes), qui doit s'être pris un sacré savon pour faire à ce point son mea-culpa, se répandre en excuses, se flageller en public (ah non, pardon, il n'a pas été jusque là!)... Oui, oui, on a compris, c'est un erreur, il aurait pas dû, et le MR n'est pas du tout comme ça et veut de l'éthique et pas du profitage et n'est pas comme le PS qu'on vous dit, mais enfin !!
- des parlementaires CDh qui font profil bas et vont rembourser, point barre, pas trop de vagues...
- et enfin, au PS... des règlements de compte de la part des dinosaures qui ne se présentent plus et prennent donc un plaisir visible à emmerder Elio par leurs déclarations... Happart et Van Cau, non, ils ne regrettent rien, non, ils ne rembourseront pas (en tout cas pour Happart, il compte sur le parti pour payer à sa place...), oui, c'est normal et ça a toujours été comme ça, les voyages parlementaires.
L'interview de Van Cau est à ce sujet particulièrement... écoeurante. A vous dégoûter de la politique. D'ailleurs, Elio l'a dit, c'est pas bien, il faut qu'il parte. Ce que Jean-Claude ne fera pas, au contraire, il menace... Non mais franchement, il attend quoi, Di Rupo, pour l'éjecter, ce mec? Ca l'amuse d'alimenter le cliché du 'tous pourris'? (enfin moi si ça profite à un autre parti démocratique ça me pose pas vraiment de problème, mais bon... j'ai des craintes, parfois!)...

Bref, à part ce voyage parlementaire, pas grand chose dans l'actu politique belge, d'ailleurs c'est sûrement pour ça que les journalistes les ont embêtés, ces pauvres parlementaires, comme Pierre Kroll l'a bien compris, au vu de son dessin de ce week end dans www.lesoir.be :

20090418

Enfin, j'exagère... On a quand même eu droit à une autre belle histoire croustillante.
OSS 117 ou James Bond, comme vous préférez, a dû prendre une nouvelle identité pour se planquer (on sait pas de quoi, mais vu sa nouvelle gueule, ça devait être grave!). Mais là, il vient de faire une fausse manoeuvre et de se découvrir. Il se faisait passer pour un leader populiste flamand, se cachant sous le nom de Jean-Marie Dedecker.
Mais, chassez le naturel, il revient au galop, il n'a pas pu s'empêcher de se relancer dans l'espionnage.
Sa cible? Karel De Gucht! Manque de bol, ça s'est su... Va falloir que notre brillant espion se trouve une nouvelle plaque!!

Finalement, de quoi je me plains, moi? De l'espionnage, du soleil, la Californie, des coups bas... On a pas mal d'ingrédients d'un bon film d'action... Pourquoi j'ai dit qu'il ne se passait pas grand chose dans cette campagne?
Vous dites? Je parlais de débats d'idées et de programme?
Oui, mais ça, en fait, c'est chiant!

Allez, n'oubliez pas alors... "(...) aux élections d'ici quelques mois, pour vous aider à faire le bon choix, [allez] revoir Sois belge et tais-toi" !!

Belle semaine à vous!
Mary